1 semaine en club à Fuerteventura

Fuerteventura c’est ça: Fuerteventura, autrefois appelée Fortaventure en français, est une île d’Espagne située dans l’océan Atlantique et faisant partie des îles Canaries. Deuxième île de cet archipel par sa taille, elle est celle qui est la plus proche du continent africain distant de 97 kilomètres vers le sud-est. L’île fait partie de la province de Las Palmas et sa capitale est Puerto del Rosario. (Merci Wikipédia)

Nous avons eu la possibilité de partir en hôtel-club pour une semaine à tarif assez réduit, merci le CE de mari-chéri. Avec 2 minions de 18 mois et 3 ans, ma foi cela nous semblait une bonne solution.

Un vol charter plus tard (3/4 h de vol, avec une escale après 10 min de vol au retour sur Lanzarote)( qui dit vol charter dit snacks servis à bord mais pas pour la petite de 18 mois (elle paie mais c’est pas prévu…)), nous voilà arrivés à bon port. Alors bon, si vous souhaitez aller à Fuerteventura, il vous faudra aimer la plage (ou les piscines) parce bon sorti de ça, reste pas grand chose à faire!

Nous logions à l’aloe club (c’est ici) et après avoir lu différents avis sur des sites, c’est un peu tendus que nous sommes partis pour Corralejo. Nous y avons découvert un hôtel qui est un mix de tout ce qui est décrit. L’hôtel a bien besoin d’être rafraichi. Au premier regard, cela semble correct, à y réfléchir il y a beaucoup de détails qui bringuebalent. Le wifi n’est accessible qu’à la réception et par moment au bord de la piscine mais alors faut pas être pressés, on se croirait revenu 15 ans plus tôt… Les chambres: elles sont spacieuses et relativement propres car là aussi, à y regarder de plus près c’est finalement pas fameux. Par contre, le ménage a été fait tous les jours ou tous les 2 jours et les serviettes changées à chaque fois. La restauration: c’est pour moi là que se situe le vrai point noir. Des frites, du riz, des pizzas, des saucisses (dont je ne veux pas connaitre la composition…), des steaks dont on se demande s’ils contiennent même du bœuf. Bon ben c’est pas grave on va se rabattre sur les entrées: ils proposent bien des crudités mais toujours noyée sous un monceau de mayo…. Le personnel: le personnel d’entretien est charmant, les filles de l’accueil aussi mais pas à chaque fois Les infrastructures: 2 grandes piscines et pour ceux qui veulent du calme il existe une autre piscine du côté des bâtiments verts. Une aire de jeux pour enfants, un terrain de foot et de beach-volley Bilan: pour une semaine en famille payée vraiment pas cher ça va mais bon faut vraiment faire quelque chose pour les repas parce que franchement c’est pas possible…

Pour le reste, comme je le disais plus haut vraiment pas grand chose à faire. Corralejo c’est une toute petite ville franchement moche. On nous a vendu le « petit marché artisanal »… Ah ben d’artisanal, il n’y avait rien du tout et au final on s’est retrouvé sur un marché de contrefaçons de sacs à main principalement donc rien de passionnant. Du coup, nous avons loué une voiture (70 euros les 3 jours pour une Seat Ibiza), il existe de nombreux loueurs à tous les coins de rues, par contre, ne vous embêtez pas à faire le tour des loueurs car les tarifs sont peu ou prous les mêmes.
Que découvre-t-on une fois la voiture louée? Ben pas grand chose de plus, nous avons quasiment fait le tour de l’île et il n’y a franchement rien de bien transcendant à y voir. Deux bémols: il existe de très très belles plages sur la route entre l’aéroport et Corralejo, les eaux y sont cristallines. Seconde belle découverte: le zoo. Un zoo pendant des vacances sur une île? Oui parce qu’avec des enfants, il n’y a pas grand chose à faire sur Fuerteventura. Ça vaut vraiment le coup, le parc est immense, la variété des animaux est impressionnante. Les enfants sont ravis et les parents aussi. Prévoyez une bonne journée mais prévoyez aussi d’avoir des enfants épuisés au retour. Nous n’avons pas profité du bus gratuit car avec deux enfants de 3 ans et 18 mois, nous préférions avoir notre indépendance et nous avons bien fait car si nous sommes partis en même temps que le bus le matin, nous sommes rentrés crevés vers 17h alors que le départ du bus était prévu pour 18h (soit un retour à l’hôtel vers quasiment 19h pour nous…) Pour le reste, effectivement vous pouvez acheter de quoi nourrir les animaux pour 1,5euros le sachet. Nous avons fait a balade à dos de dromadaire: il en existe 2, la balade 1 n’a pas vraiment d’intérêt, la balade 2 qui est au cœur du parc est bien plus intéressante.

Bref, une île idéale pour le farniente mais qui laisse un goût d’inachevé si vous en attendez autre chose.

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Lesrandosdejules |
Maite Meric |
Famiglia on Costa Serena |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeanmarcetmarie
| Travel to Canada
| Asian Kisses